Gestion du cycle de vie

La recherche sur la gestion du cycle de vie concerne le développement de modes de production, de consommation et de disposition responsable et durable.

  • Analyse de cycle de vie
  • Écologie industrielle
  • Gestion des matières résiduelles
  • Enjeux énergétiques

Historique 

Depuis sa création, la Chaire de recherche en Éco-conseil s’intéresse aux savoirs théoriques et procéduraux de chacune des étapes de la chaîne de valeur des produits et des services afin de permettre aux entreprises et aux consommateurs de minimiser les impacts sur l’environnement et de maximiser les retombées socioéconomiques.

La Chaire en Éco-conseil a, entre autres, étudié la chaîne de valeur des poutrelles en bois, de la biomasse énergie, de la gestion des biosolides municipaux et de papetières et de la gestion des matières compostables des supermarchés.

La Chaire en Éco-conseil a réalisé plusieurs projets de gestion des matières résiduelles visant les événements, les institutions, les multilogements et les régions éloignées.

La Chaire a également contribué à la discussion sur les enjeux énergétiques en déposant un mémoire sur l’exploitation des gaz de schiste, en réalisant des ACV sur l’utilisation de la biomasse énergie forestière et sur la gestion en fin de vie par bioséchage des résidus verts ainsi qu’en réalisant une revue littérature sur le biocarburant issu de sous-produits forestiers.

Formations

ECC810- Gestion du cycle de vie

L’objectif général de ce cours est de se familiariser avec les techniques d’analyse de cycle de vie, une méthode normalisée permettant d’évaluer et de comparer les impacts potentiels des projets, des produits, des services selon les principes du développement durable. Ce cours permet l’acquisition de connaissance sur la méthode quantitative et semi-quantitative d’aide à la décision multicritères qui constitue l’une des composantes de l’approche éco-conseil.

Programme court de deuxième cycle sur les enjeux énergétiques et éco-conseil

Le programme vise à outiller les professionnels afin de leurs permettent d’apprécier la complexité des enjeux énergétiques, de faire des choix plus éclairés avec les acteurs, de les intégrer dans une stratégie, d’en communiquer les résultats et d’en évaluer la pertinence et les impacts.. Également le programme vise à développer des capacités cognitives et pratiques, favorisant la rigueur et le sens critique, pour réfléchir dans la complexité et le dialogue aux choix énergétiques pertinents relativement au développement durable.