GNL-Québec

Contexte

Dans la perspective où nous devons avoir atteint le zéro émissions nettes avant 2050 pour rencontrer l’objectif de limiter le réchauffement à 1,5 degrés, GNL Québec souhaite que la Chaire en éco-conseil produise un document et amorce les discussions permettant de répondre à la question suivante :

« Comment une entreprise qui sera un grand émetteur final canadien peut-elle trouver des moyens crédibles pour devenir carboneutre dans le contexte mondial actuel. Quelles solutions peuvent être mises en œuvre et selon quel ordre de priorité? »

Description de la Chaire en éco-conseil

La Chaire est un organisme universitaire dont l’un des principaux modes d’intervention est l’assistance professionnelle auprès d’organismes, d’institutions ou d’entreprises souhaitant élaborer des projets dans le cadre d’un développement durable. La Chaire s’engage uniquement dans des projets dont l’aspect innovateur comporte des éléments susceptibles de générer de nouvelles connaissances ou de nouvelles pratiques qui pourront être enseignées aux éco-conseillers, professionnels du développement durable, ou partagées avec la communauté scientifique. Les interventions de la Chaire se font selon une démarche scientifique permettant pouvant permettre la publication des données.

Objectifs de l’étude

Réaliser une analyse où chacune des solutions identifiées devra comporter

  • une évaluation quantifiée des GES évités;
  • le genre d’actions nécessaires à sa réalisation;
  • les éléments pertinents et disponibles pouvant appuyer l’entreprise dans son analyse coût/bénéfice de la solution;
  • ainsi qu’un ordre de priorité entre les solutions proposées.

le tout permettant de tendre vers la neutralisation de l’empreinte carbone du projet de port méthanier Énergie Saguenay.

Il est à noter que :

  • l’évaluation des émissions du projet a été effectuée par une Analyse de cycle de vie réalisée par le CIRAIG. Le travail de la Chaire se fera à partir des résultats de cette étude;
  • la Chaire passera en revue, avec les représentants de l’entreprise, la potentielle viabilité économique des solutions étudiées en plus de l’impact de réduction des gaz à effet de serre;
  • le périmètre de l’étude sera considéré comme étant l’usine. Dans la discussion, les autres composantes du cycle de vie du projet seront mises en perspective.

Description du projet

La table des matières suivante est proposée pour le rapport final et résume les principales étapes prévues pour le projet :

« Identification de moyens crédibles pour un grand émetteur final canadien de s’affirmer carboneutre au Québec »

  1. Mise en situation
    1. Problématique
    2. Justification de la carbo-neutralité
    3. Principe de substitution
    4. Principes de la compensation
    5. Description du projet de port méthanier et de son cycle de vie
    6. Description des avantages de l’hydro-électricité d’un point de vue ACV
    7. Frontières et portée de la carbo-neutralité du projet
  2. Méthode
    1. Démarche de l’étude
    2. Sources consultées
    3. Limites de l’étude
  3. Revue de littérature sommaire
    1. Moyens de substitution
    2. Moyens de compensation
    3. Marchés du carbone
  4. Analyse des solutions applicables au projet Énergie Saguenay
    1. Biogaz*
    2. Crédits compensatoires
      1. Marché règlementaire SPEDE
      2. Marchés volontaires
  • Limites du SPEDE et du WCI
  1. Séquestration biologique du carbone par plantations d’arbres
  2. Captation géologique
  3. Autres méthodes et technologies de séquestration et captation
  1. Stratégie d’application du portefeuille de solutions pour l’atteinte de la carbo-neutralité
  2. Discussion
  3. Conclusion et recommandations
  4. Médiagraphie

*La section sur le biogaz présentera les calculs évaluant combien de tonnes de biogaz seraient nécessaires pour assurer la carboneutralité en supposant que leurs émissions substituent le gaz naturel, ainsi que les sources potentielles d’approvisionnement.

Étapes de réalisation

Les principales étapes de réalisation seraient les suivantes :

  • Rencontre de départ, discussions sur les frontières et l’échéancier, collecte de données
  • Revue de littérature : lecture, tri, identification et classement des solutions identifiées
  • Résumé de la revue de littérature
  • Rencontre de discussion sur les solutions présentes dans la littérature
  • Analyse des solutions envisageables et de la stratégie d’application
  • Rencontre sur les solutions envisageables et la stratégie d’application
  • Validation des principales conclusions et recommandations
  • Rédaction du rapport et validation
  • Corrections et livraison
  • Rencontre de présentation, discussions
  • Suivis et retours

Livrables

  • Résumé de la revue de littérature
  • Résumé des solutions et de la stratégie d’application
  • Rapport final intégrant les deux livrables précédents et respectant la table des matières mentionnée ci-haut.

 Si vous avez des idées et commentaires pertinents pour bonifier cette étude, vous pouvez contacter la Chaire en éco-conseil par courriel : ecoconseil@uqac.ca

Ci-dessus  le rapport du GIEC en lien

GIEC 2018 résumé pour décideurs