FAQ

1- Quelle est la nature de la Chaire en éco-conseil?

La Chaire est une unité de recherche créée par le conseil d’administration de l’UQAC en novembre 2003. Elle est dirigée depuis par le professeur Claude Villeneuve du département des sciences fondamentales.

2- Comment est financée la Chaire en éco-conseil?

C’est une Chaire privée financée par des contributions d’organismes donateurs, les services facturés par les professeurs et les revenus de projets. Les surplus d’opération annuels peuvent être capitalisés à travers la Campagne majeure de développement de l’UQAC pour générer des revenus d’intérêts. Tous les fonds provenant des conférences sont capitalisés automatiquement à hauteur de 20%, le reste étant dédié au programme de bourses de la Chaire.

3- Quelle est la relation entre la Chaire en éco-conseil et les programmes de cycles supérieurs en éco-conseil?

Il existe cinq programmes en éco-conseil : Le Diplôme d’études supérieures spécialisées en éco-conseil, le programme court de deuxième cycle en développement durable appliqué, le programme court de deuxième cycle en gestion durable du carbone forestier, le programme court de deuxième cycle sur les enjeux énergétiques et éco-conseil et la maîtrise en éco-conseil. Les professeurs et les professionnels de recherche de la Chaire assurent la majorité des cours qui sont donnés dans ces programmes. Comme la mission de la Chaire est de développer des connaissances pour enrichir la pratique des éco-conseillers, les recherches qui sont faites à la Chaire fournissent des contenus qui peuvent immédiatement être valorisés dans l’enseignement. Les étudiants des programmes de cycles supérieurs en éco-conseil peuvent aussi disposer de certains outils développés par la Chaire comme la plate forme SYNAPSE et participer à certains projets de recherche.

4- Quels sont les objectifs de la Chaire en éco-conseil?

1- Produire de nouvelles connaissances en diffusant, au moyen des outils appropriés (journaux scientifiques, colloques, conférences), les résultats des travaux de la Chaire et du réseau des éco-conseillers;
2- Offrir du perfectionnement aux professionnels dans le domaine du conseil en environnement pour le développement durable;
3- Intervenir et collaborer, par le biais des services à la collectivité, avec des partenaires externes à l’université (entreprises, regroupements professionnels et communautaires, gouvernements, etc.) pour la formation et l’amélioration continue dans le domaine du développement durable;
4- Soutenir et initier des projets de deuxième et troisième cycle universitaire sur l’exercice du métier d’éco-conseiller;
5- Développer et maintenir les liens avec l’UNESCO, les grands programmes internationaux, les autres formations universitaires de cycles supérieurs et le réseau international des éco-conseillers.

5- La Chaire fait-elle des activités qui sont en compétition avec des consultants?

Non. La Chaire est un organisme universitaire de recherche et d’intervention. Elle ne répond pas à des appels d’offres, sauf pour des concours qui concernent uniquement des universités. De plus, avant d’accepter un contrat, la direction de la Chaire s’assure qu’il comporte une portion significative d’innovation ou qu’il lui permet de diffuser des connaissances développées dans ses activités de recherche.

6- Qui peut travailler à la Chaire?

Les professionnels que nous recherchons sont des éco-conseillers diplômés détenteurs idéalement d’une maîtrise. Toutefois, nous engageons certains professionnels qui ne sont pas passés par la filière éco-conseil sur la base de leur formation, de leur expérience et des dossiers où ces compétences peuvent être utiles à nos équipes. Les éco-conseillers diplômés qui complètent une maîtrise ou qui sont boursiers de la Chaire font aussi partie de nos équipes professionnelles à temps partiel. Nous engageons aussi des étudiants pour la durée des vacances d’été et du personnel technique lorsque les besoins se présentent.

7- Quelles sont les bourses données par la Chaire?

La Chaire donne trois types de bourses :
– Bourse di Castri : 30 000$ pour le doctorat
– Bourse de maîtrise : 20 000$ pour la maîtrise
– Bourse d’aide aux étudiants au DÉSS en éco-conseil : montant maximum de 2500$ pour un an.

Des bourses peuvent aussi être accordées à travers le projet Carbone boréal pour des étudiants à la maîtrise sur un sujet traitant du carbone forestier ou dans d’autres projets de recherche en fonction des exigences des organismes subventionnaires.

8- Quels liens la Chaire entretient-elle avec d’autres groupes de recherche?

La Chaire travaille de près avec le CIRAIG et Ouranos, mais aussi avec le Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale et fait partie du Groupe de recherche sur les ressources renouvelables en milieu boréal . La Chaire s’associe aussi occasionnellement pour des projets avec d’autres groupes de recherche au Québec et ailleurs dans le monde.

9- Quels sont les liens entre la Chaire et le projet Carbone boréal?

La Chaire est à l’initiative du projet Carbone boréal avec le Ministère des ressources naturelles et de la Faune du Québec et le Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale et elle gère le programme de compensation des émissions de gaz à effet de serre qui y est associé. Les fonds recueillis pour la compensation carbonique sont gérés par la Chaire, mais dans une comptabilité distincte de celle de la Chaire.

10- Comment présenter un projet à la Chaire?

Vous pouvez joindre une des coordinatrices de la recherche (Sylvie Bouchard, sylvie1_bouchard@uqac.ca, Hélène Côté helene.cote4@uqac.ca) ou un des professeurs (Claude Villeneuve, claude_villeneuve@uqac.ca, Nicole Huybens, nicole_huybens@uqac.ca et Jean-François Boucher, jean-francois_boucher@uqac.ca) ou encore contacter Karen Blackburn (ecoconseil@uqac.ca) pour obtenir un rendez-vous avec le directeur.