Tous les articles par eco-conseil

Offre d’un projet de recherche à la maîtrise (MSc)

Nous recherchons un.e étudiant.e pour un projet de recherche à la maîtrise visant à mesurer et réduire l’empreinte carbone d’une élection générale québécoise. L’exercice de la démocratie implique un ensemble de sources d’émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de sa stratégie de développement durable, Élections Québec a mandaté la Chaire en éco-conseil pour faire une évaluation de ces émissions et suggérer des moyens crédibles pour atteindre la carboneutralité. Cette proposition de maîtrise s’inscrit dans ce projet. Les mesures se feront à partir de données fournies par Élections Québec et de sondages afin de cerner les émissions des catégories 1-2-3 liées au processus électoral québécois. Les résultats de cette étude permettront d’alimenter les réflexions des autorités en suggérant des actions à court terme et une base pour la stratégie à long terme de réduction de l’empreinte carbone afin de contribuer à la lutte aux changements climatiques.

http://www.uqac.ca/portfolio/patrickfaubert/offres-maitrise-et-doctorat/​  ou

http://www.uqac.ca/portfolio/patrickfaubert/files/2022/04/20220419_Annonce_MSc_%C3%89lections_Final.pdf

2e version du SDG Acceleration toolkit

Aujourd’hui a lieu le lancement de la 2e version du « SDG Acceleration toolkit », la liste des outils proposés par les Nations Unies à tous ceux dans le monde qui désirent faire progresser le développement durable https://sdgintegration.undp.org/sdg-acceleration-toolkit.

Deux outils mis au point par la Chaire en éco-conseil y sont mentionnés et sont disponibles gratuitement pour tous soit 1) la grille d’analyse de développement durable

http://ecoconseil.uqac.ca/wp-content/uploads/2017/11/9637002_004_EN_Guide_utilisation_GADD_2016_SM.pdf

et 2) les fiches de gouvernance

http://ecoconseil.uqac.ca/fiche-modele-et-guide-pour-realiser-les-fiches-de-gouvernance/

Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à nous contacter à :

EcoConseil@uqac.ca

 

 

« La Terre, la vie et nous »

Vidéo de lancement « La Terre, la vie et nous »

UN COLLECTIF D’EXPERTS À LA RESCOUSSE DE LA VIE !

LE LIVRE

Au cours de son évolution, notre planète a connu cinq grandes extinctions, toutes liées à des cataclysmes naturels qui ont métamorphosé la vie sur Terre. Aujourd’hui, les spécialistes s’accordent à dire que la sixième extinction de masse des espèces animales et végétales est amorcée et que, cette fois, elle résulte de l’activité humaine. Or la biodiversité, essentielle au maintien des écosystèmes, est vitale pour l’homme et il n’est pas trop tard pour la sauver.

En déterminant les causes directes et indirectes de cette menace, on se donne les moyens de préserver et de restaurer un certain équilibre. Mais cela implique de revoir en profondeur notre gestion des ressources, nos modes de gouvernance et nos modèles économiques, pour favoriser l’émergence de rapports sociaux plus équitables.

Cet ouvrage propose donc d’explorer l’enjeu de la biodiversité par le biais de diverses disciplines, notamment la biologie, l’économie, le droit et la philosophie. Reposant sur les études d’éminents spécialistes, il réunit plusieurs façons de penser le monde afin de reconnaître l’interdépendance qui nous lie aux autres espèces et notre responsabilité dans la transformation de leurs conditions de vie. Cette réflexion pluridisciplinaire est essentielle pour prendre conscience de l’impact des changements climatiques, aborder les transitions qui nous attendent et envisager les possibilités du développement durable.

Voici qu’un million d’espèces animales et végétales sont menacées de disparition en rai­son de l’activité humaine. N’est-il pas temps, plus que jamais, de faire preuve de sagesse et d’humanité ?

La Chaire en éco-conseil et le projet Énergie Saguenay

Saguenay, le 21 septembre 2020

La Chaire en éco-conseil est une unité de recherche de l’UQAC créée en 2003. La Chaire est un organisme universitaire dont l’un des principaux modes d’intervention est l’assistance professionnelle auprès d’organismes, d’institutions ou d’entreprises souhaitant élaborer des projets dans le cadre d’un développement durable. La Chaire s’engage uniquement dans des projets dont l’aspect innovateur comporte des éléments susceptibles de générer de nouvelles connaissances ou de nouvelles pratiques qui pourront être enseignées aux éco-conseillers, professionnels du développement durable, et partagées avec la communauté scientifique. Les interventions de la Chaire suivent la démarche scientifique en s’appuyant sur la publication de la méthodologie, des analyses statistiques, des résultats et des données dans des revues scientifiques arbitrées par les pairs.

C’est à ce titre que la Chaire a accepté en décembre 2018 un mandat de recherche de GNL Québec pour répondre à une question : « Quels sont les moyens crédibles pour un grand émetteur final canadien de s’affirmer carboneutre au Québec ? ». Au terme de cette recherche, le rapport et ses annexes ont été rendus publics en septembre 2019 sur le site Internet de la Chaire. Il peut être consulté à http://ecoconseil.uqac.ca/gnl-quebec/. Le 31 juillet 2020, un article scientifique intitulé : « Achieving Carbon Neutrality for a Future Large Greenhouse Gas Emitter in Quebec, Canada : A Case Study » a été publié dans la revue internationale Atmosphere (ISSN 2073-4433), disponible en libre accès (https://www.mdpi.com/2073-4433/11/8/810).

Le rôle de la Chaire en éco-conseil n’est pas de prendre position dans un débat public, mais d’éclairer toutes les parties en offrant des informations scientifiques et des analyses transparentes fondées sur des données probantes. C’est pourquoi la Chaire en éco-conseil ne présentera pas de mémoire dans le cadre des audiences publiques sur le projet Énergie Saguenay, qui se tiennent à compter du 21 septembre 2020 à Chicoutimi sous l’égide de la Commission nommée à cet effet par le président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement du Québec (BAPE). En revanche, les membres de la Chaire ont toute liberté de s’exprimer dans ce débat à titre individuel.

Nous encourageons toutes les parties qui souhaiteront présenter des mémoires lors de la commission à lire nos rapports et publications pour y trouver des éléments pour étayer leur argumentaire en citant, bien entendu, leur source. Nous aurons ainsi accompli notre mission d’information, de formation et de diffusion du savoir au plus grand nombre.

Claude Villeneuve

Professeur titulaire

Directeur de la Chaire en éco-conseil

Changements climatiques : que faire de ce nouveau rapport alarmant?

Le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète, selon un nouveau rapport d’Environnement et Changements climatique Canada. C’est la position du pays au nord du continent américain qui aggrave un problème causé par l’humain : les températures moyennes grimpent plus vite dans les régions nordiques, ainsi que sur les continents. Le biologiste Claude Villeneuve explique à Catherine Perrin qu’on peut déjà sentir ces effets au pays, dans les précipitations et les sécheresses abondantes des dernières années.

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/entrevue/112322/changements-climatiques-nouveau-rapport-alarmant-villeneuve